Épidémiologie descriptive

0
8003

I- INTRODUCTION :

L’Epidémiologie une science qui utilise des méthodes de raisonnement visant à observer des faits pour établir un portrait épidémiologique d’un évènement de santé, établir éventuellement des hypothèses de recherche permettant de s’interroger sur la chaîne ou le réseau de causalité.

La connaissance des causes va faciliter l’intervention en santé publique pour contrôler les phénomènes de santé et améliorer l’état de santé des populations. Les mesures prises doivent être évaluées pour vérifier leur efficacité et leur impact.

II- DÉFINITION :

Elle se base sur l’observation d’une situation donnée et établir le portrait épidémiologique de l’évènement de santé après sa description en répondant ainsi à trois questions :

– quand ? ou ? chez qui ?

III- ÉTUDES DESCRIPTIVES ET NOTION DE MESURE :

l’investigateur s’intéresse soit à la description d’un état de santé ou au changement de celui-ci.

– La description d’un état de santé suggère l’observation à un moment donné à travers une étude transversale et génère des données de prévalence ( prévalence instantanée ou de période ).

– L’étude du changement suggère des observations répétées à travers une étude longitudinale et génère des données d’incidence.

IV- CARACTERISTIQUES ÉPIDÉMIOLOGIQUES :

L’Epidémiologie descriptive répond principalement à trois questions :

  • chez qui le phénomène de santé est-il apparu ?
  • quand le phénomène de santé s’est-il manifesté ?
  • ou le phénomène de santé s’est-il produit ?

1- Caractéristiques de personnes :

Démographiques représentées essentiellement par :

L’âge, le sexe, race, groupe ethnique, religion, niveau socio économique, niveau d’instruction.

Familiales :

état marital ou situation familiale, dimension ou taille de la famille, rang des naissances, âge des parents, conditions intra utérines.

Endogènes et ou héréditaires :

La constitution physique, l’endurance, l’état nutritionnel, des maladies intercurrentes, les habitudes de vie, les antécédents familiaux, la consanguinité….

2- Caractéristiques de temps :

Variations périodiques :

a- Variations annuelles (saisonnières) :

Les maladies à contagiosité élevée, manifestent des variations cycliques au cours de l’année comme la rougeole, la grippe, la fièvre typhoïde etc….

b- Variations multi annuelles 

surtout par rapport à la survenue des grandes épidémies, les variations cycliques sont cette fois ci multi annuelles.

La recrudescence de certaines maladies infectieuses est en rapport avec :

  • le niveau de l’immunité collective
  • l’hygiène du milieu
  • présence des agents pathogènes ( multiplication )

Variations non périodique :

Une accumulation non périodique des cas apparaît généralement à l’occasion d’événement imprévu sous forme sporadique, d’épidémie ou de pandémie.

Tendances séculaires à long terme :

Se voient de siècle en siècle, de génération à une autre, survenant du fait des changements biologiques, démographiques, environnementaux, socio-économiques et technologiques….

C’est le passage d’une situation épidémiologique à une autre : transition épidémiologique

3- Caractéristiques de lieu :

Les données de morbidité et de mortalité peuvent varier d’un continent à un autre, d’une région à une autre, pays à un autre. Dans un même pays entre secteurs urbains, entre l’urbain et le rural et même entre les quartiers .Ceci est en rapport avec :
– L’environnement et ces facteurs physiques, chimiques, biologiques et sociaux psychologiques et culturels (déterminants de la santé)
– Biotope ou zone géographique caractérisée par son climat, son sol, la végétation, la faune et la population qui l’habite.
– Pathologie géographique (SIG)

IV- CONCLUSION :

L’Epidémiologie descriptive permet donc de :
– Fournir des données sur les phénomènes de santé pour mesurer leur fréquence et définir des paramètres de santé en fonction des personnes, du temps et du lieu
– Identifier les pistes explicatives pour mettre en route des actions de santé.
– Aide à la production de connaissances, essentielle à la prise de décision en santé publique.

Références Bibliographiques :

  1. C.Rumeau-Rouquette, G.Breart,R.Padieu. Méthodes en Epidémiologie :Préface ; Médecine-Sciences Flammarion 3ème édition, 5e tirage, 1990
  2. M.Jenicek et R.CIéroux, Epidémiologie : Principes, techniques. Applications, évolution récentes des de l’Epidémiologie. Réalisation et interprétation des études descriptives. Portrait de la maladie dans la collectivité. Edisem- Maloine S.A Paris 1984
  3. P.Marie-Bernard, C.Lapointe, Mesures statistiques en Epidémiologie : Etudes descriptives Presses de l’université du québec, 1987
  4. T.Ancelle

Epidémiologie : Méthodologie en Epidémiologie, Traité de santé publique 2ème édition, Flammarion

Cours du Dr LEMDAOUI MOHAMED CHERIF – Faculté de Constantine