DÉFINITIONS :

-Anatomie vient du mot grec anatomia ou anatome c’est-à-dire « couper à travers »ou « disséquer».
-L’anatomie est une science qui a pour objet l’étude des structures des êtres organises
-L étude de l’anatomie humaine est d’un intérêt pratique considérable, c’est avant tout la science de base, la science fondamentale des études médicales.
-Elle adopte un langage très descriptif et utilise des repères de localisation des organes qu’elle décrit.

BRANCHES DE L’ANATOMIE :

Il existe des sous divisions de l’anatomie

1- Anatomie descriptive ou explicative :

Étude analytique de la morphologie des organes séparés (forme, dimensions, poids, couleur, consistance, constitution, structure interne…). C’est l’étude de base en anatomie.

2- Anatomie topographique ou régionale :

Étude de la situation et des rapports des organes entre eux d’une même région anatomique. C’est l’étude de base de la chirurgie.

3- Anatomie fonctionnelle :

Étude de la fonction des organes et ses rapports avec la morphologie.

4- Anatomie systémique :

Étude des systèmes et appareils du corps.

5- Anatomie radiologique :

Étude de la morphologie à l’aide des techniques de l’imagerie (radio, TOM, IRM, scintigraphie).

6- Anatomie médico-chirurgicale ou appliquée :

C’est une anatomie appliquée à la clinique et à la chirurgie.

7- Anatomie comparée :

Étude des rapports existant entre les structures homologues de tous les animaux y compris l’Homme, soit entre individu (ontogénèse) ou entre espèce (phylogenèse).

8- Anatomie anthropologique :

Étude des variations morphologique chez les races humaines.

9- Anatomie du développement :

Étude des transformations morphologiques de l’organisme depuis la fécondation jusqu’à l’âge adulte. Elle englobe le développement prénatal (embryologie, fœtologie) le développement postnatal (croissance) et la tératologie (malformations congénital).

10- Anatomie pathologique :

Étude des altérations des structures anatomiques causée par les maladies.

11- Anatomie microscopique ou structurale :

Étude microscopique de la structure des cellules (cytologie) et des tissus (histologie)

METHODES D’ETUDE :

Dissection
Plastination
Imagerie (radiologie, échographie, TDM, IRM, artériographie, UIV, scintigraphie…) Endoscopie (bronchoscopie, rectoscopie)
Chirurgie
Microscopie…

LANGAGE ANATOMIQUE Nomina Anatomica (NA) :

Pour une étude « universelle » du corps humain, un accord international (adopté à Paris en 1955) développe une nomenclature anatomique internationale en latin, c’est: Nomina Anatomica: N.A. La nomenclature actualisée date de 1998. C’est elle qui est utilisée actuellement.
Cette nomenclature se rapporte à une position bien définie du corps humain, où on distingue 3 axes, qui permettent de définir 3plans, et des repères qui désignent la direction des mouvements

1- Position anatomique de référence :

Toute les descriptions anatomiques se rapportent à une : «Position Anatomique de Référence» Où le sujet est : Vivant et debout.
• Membres supérieurs pendus le long du tronc.
• Paumes des mains en avant.
• Regard horizontal.
• Jambes étendues,
Pieds joints posés sur sol.

Figure 1 : Position anatomique référence

2- Axes anatomiques de référence :

• Axe du corps:
• AXE – Une ligne imaginaire, donné par l’intersection de deux plans, autour de laquelle s’effectue un mouvement
• 3 axes de références
sagittal ou antéro-postérieur
Axe horizontal de direction avant-arrière (antéro-postérieur) traversant perpendiculairement le plan frontal
transversal
– Axe horizontal de direction transversale droite/gauche ou bilatéral coupant perpendiculairement le plan sagittal
vertical (longitudinal)
– Axe vertical de direction céphalo-caudale ou vice-versa traversant perpendiculairement le plan transverse
Axe de la main: correspond à l’axe longitudinal qui passe par le 3ème doigt.
Axe du pied: correspond à l’axe longitudinal qui passe par le 3ème orteil.

3- Plans de référence :

3 plans perpendiculaires:
– Milan frontal (coronal)
– Plan sagittal
– Plan transversal (horizontal ou axial)
a- Plan frontal :
Parallèle au front, divise le corps en deux parties: Antérieure et postérieure.
b- Plan sagittal :
Plan vertical, antéropostérieur Il peut être:
Sagittal médian: passe par la ligne médiane et divise le corps en 2 parties symétriques, droite et gauche.
Sagittal paramédian: passe à côté de la ligne médiane et divise le corps en 2 parties, interne et externe.
c- Plan transversal :
Plan parallèle au sol, divise le corps en 2 parties: Supérieure et inférieure

Figure 3 : Plans axes référence

4- Repères dynamiques :

Les mouvements du corps se font dans un plan, et par rapport à un axe.
• 3 Mouvements Fondamentaux
Flexion et Extension – Mouvements dans le plan sagittal, autour de l’axe frontal Flexion – Un rapprochement des segments osseux (fermeture) c Extension – Un éloignement des segments (ouverture)
Abduction et Adduction – Mouvements dans le plan frontal, autour de l’axe sagittal Abduction – Éloignement des segments du plan sagittal médian (du milieu) Adduction – Rapprochement des segments du plan sagittal médian (du milieu)
Rotation Externe et Interne Mouvements de rotation s’effectuent dans le plan transversal, autour de l’axe longitudinal
Rotation externe – mouvement rotatoire en allant de dedans en dehors.
Rotation interne – mouvement rotatoire en allant de dehors en dedans.

5- Termes techniques comparatifs de localisation et de direction :

– Médial : près du plan sagittal médian.
– Latéral : loin du plan sagittal médian.
– Supérieur ou crânial ou céphalique : proche de l’extrémité supérieure.
– Inférieur ou caudal : proche de l’extrémité inférieure.
– Proximal : proche de la racine du membre.
– Disal : loin de la racine du membre.
– Homolatéraux: appartiennent au même côté.
– Controlatéraux: appartiennent aux 2 côtés différents.
– Antérieur ou ventral : situé prés de la paroi antérieure.
– Postérieur ou dorsal : situé prés de la paroi postérieure.
– Interne : regard l’intérieur d’une cavité ou d’un viscère.
– Externe : regard l’extérieur d’une cavité ou d’un viscère.
– Superficiel : proche de la surface.
– Profond : loin de la surface.

ORGANISATION STRUCTURALE DU CORPS HUMAIN :

Niveaux d’organisation structurale :

(1) Niveau chimique : c’est l’ensemble des substances chimiques nécessaires au maintien de la vie.
(2) Niveau cellulaire : la cellule est l’unité structurale et fonctionnelle de base. [5P]Ex: neurone, cellule sanguine.
(3) Niveau tissulaire : le tissu est un groupe de cellules qui jouent un rôle homologue.
(4) Niveau organique : l’organe rassemble des tissus différents en vue d’une fonction spécifique.EMEx: foie, cerveau.
(5) Niveau systémique : le système : est un ensemble d’organes comparables De point de vue structurale. Ex: système squelettique, système nerveux central. L’appareil: Ensemble d’organes dissemblables et qui participent à une même fonction. on distingue dans le corps humain trois ordres d appareils qui sont:
Appareils de la vie de relation:
Appareil locomoteur : regroupe les systèmes osseux, articulaire et musculaire. Appareil nerveux : regroupe les systèmes nerveux central, périphérique et végétatif.
Appareil sensoriel : regroupe les 5organes de sens (toucher, goût, olfaction,
Vue et ouïe)
Appareils de nutrition:
Appareil digestif : regroupe le tube digestif et les glandes annexées.
Appareil circulatoire : regroupe le coeur et les systèmes artériel, veineux et lymphatique.
Appareil respiratoire : regroupe les voies respiratoires et les poumons.
Appareil urinaire : regroupe les reins et les voies urinaires.
Système endocrinien : représenté par les glandes endocrines.
Appareil de la génération (ou de reproduction) :
Appareil génital masculin : regroupe les testicules, la prostate et les voies spermatiques.
Appareil génital féminin : regroupe les ovaires et les voies génitales.

Cours du Pr B. BOUSSAFSAF – Faculté de Constantine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here