Glomérulonéphrite Aigue (Post infectieuse)

0
1975

I- Définition :

GNA post infectieuse est une maladie glomérulaire relativement fréquente chez nous, 1 à 3 semaine après l’infection apparaissent des œdèmes, protéinurie modéré, hématurie, souvent HTA et IRA.

II- Étiologie :

L’agent infectieux le plus souvent responsable est un streptocoque ^-hémolytique de groupe A (surtout infection ORL), plusieurs types sérologique néphritogènes en particulier type A12 ( responsable d’angine), A49 (responsable d’infection cutanée). Le plus souvent apparaissent sous forme d’épidémie parfois sporadique ; infection à pneumocoque-staph- méningo ou à la suite d’une infection virale (rougeole, varicelle).

III- Clinique :

– exceptionnelle avant l’âge de 02 ans ; maladie du grand enfant.
– les premiers signes de la maladie apparaissent 10 à 20 jours après l’infection :

  • Malaise général.
  • Hématurie macroscopique confirmé par la chimie des urines.
  • Oedèmes de la face qu’il faut les rechercher au niveau des membres inferieures
  • Protéinurie modérée constante exceptionnellement peut générer un sd néphrotique (≠hypoalbuminémie).
  • HTA modérée transitoire dans les >2 des cas (aide le dgc).
  • Insuffisance rénale aigue transitoire, observée dans les 1/3 des cas, elle s’accompagne d’oligurie même d’anurie.

– Parfois les signes sont réduite peuvent passés inaperçus.
– Parfois l’enfant se présent avec des complications mettant en jeu le pronostic vital dont le faut un TRT d’urgence :
+ Surcharge cardiovasculaire avec OAP et insuffisance cardiaque (bruit de galop) voire asystolie et la mort si pas de TRT.
+ IRA avec oligurie même anurie.
+ Manifestation d’œdème cérébral avec céphalée, convulsion, cécité et engagement (coma) décès.

IV- Biologie :

(stigmate d’infection causale)

  • Prélèvement de la gorge est le plus souvent négatif (si infection ORL).
  • Dosage des ASLO à distance de l’infection, répété 2 à 3 fois tous les 15 jours.
  • Diminution du complément hémolytique total CH50 même le fractionné C3 précocement et qu’elle va se normaliser au bout de 2 mois.

V- Anapath :

– A la microscopie optique les glomérules apparaissent hypercellulaire.
– A fort grandissement on va voir des multiplications des cellules mésengiales et appel des cellules au niveau des glomérules (PNN à l’intérieure des capillaire sanguins).
– Du coté épithélial on a des dépôts conique : HUMP, à l’immunofluorescence on observe un dépôt cellulaire au niveau de ces bosses.

VI- Évolution et pronostic :

  • En générale favorable, avec disparition des signes dans quelques jours.
  • Hématurie microscopique qui va disparaître progressivement en 6mois.
  • GNA rechute exceptionnellement.
  • Il faut une surveillance d’une année en moins.

VII- Traitement :

– pas de traitement étiologique.
– surveillance de la diurèse, de la fonction rénale, TA et ionogramme sanguin.
– le traitement est symptomatique :

  • ATBpie à base de pénicilline, érythromycine.
  • Diurétique « furosémide » l-2mg/kg/j inj si l’enfant n’a pas uriné, on répète tous les 2-4h et en fonction de l’état de l’enfant on peut aller jusqu’à 10mg/kg. Si l’anurie persiste et/ou hyperkaliémie-^dialyse.
  • Supplémentation si hypokaliémie.

– indication de la biopsie rénale :
* précoce si les signes cliniques ne se régressent pas ou s’aggravent.
* persistance de l’hématurie macroscopique après 1 mois.
* hématurie microscopique après 6 mois.
* pas de normalisation du C3 au bout de 2 mois.

VIII- Diagnostic différentiel :

  • Pyélonéphrite aigue (c’est une infection rénale confirmée par l’ECBU sans qu’il y ait une hypoalbuminémie).
  • Sd néphrotique (protéinurie massive).
  • Glomérulonéphrite chronique.

Cours du Dr Abbas – Faculté de Constantine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez saisir votre nom ici