Mesure de la consommation pharmaceutique

0
62

I- Définition (OMS) :

« Commercialisation, distribution, Prescription et utilisation des médicaments au sein d’une société donnée, plus particulièrement du point de vue de leurs conséquences médicales, sociales et économiques. »

II- Objectif :

Etablir le portrait de la consommation pharmaceutique : Quoi ? Qui ? Comment ? Quand ? Où ?

III- Portrait de la consommation pharmaceutique :

C’est le reflet dans un pays :
* De la situation épidémiologique.
* De la politique en vigueur.

IV- Difficultés de la mesure de la consommation pharmaceutique :

La pharmacopée change d’une année à l’autre et les raisons sont multiples et complexes à éluder, telles :
– le retrait ou ajout de médicaments.
– le changements dans ; la forme galénique, la posologie, la durée des traitements préconisés.

V- Types de mesure :

1- Nombre de boites :

– Recensement du nombre de boite.
– Mais problème des conditionnements qui varient dans le temps et par pays.

2- Unité conditionnée :

– Nombre d’unités élémentaires contenu dans une boite.
– Mais difficulté pour les formes liquide ou pommade.

3- Dose quotidienne définie :

– Indice de mesure quantitatif élaboré par les Scandinaves : « Defined Daily Dose (DDD) ».
– Calculé pour chaque principe actif.
– Permet des comparaisons entre études.
– Recommandé par l’OMS.
– Mais difficile et demande du temps pour son élaboration.

4- Nombre prescriptions :

– Indicateur de consommation le plus utilisé.
– Mais ne prend pas en compte les facteurs qui conditionnent une prescription :

  • diagnostic et/ou motif de consultation
  • relation médecin/malade
  • capital connaissances du prescripteur

5- Approche par les coûts :

– Mesure des dépenses faites durant une période donnée par classe thérapeutiques et/ou par principe actif.
– Comparaisons entre pays difficile à faire : problème de la parité et taux de change de la monnaie.

VI- Niveau de mesure de la consommation :

Mesurée sur l’un des quatre niveaux de la consommation pharmaceutique :

  • Commercialisation et Distribution du médicament :

– Sources d’information : services de santé, ministère, organismes de distribution du médicament (étatiques ou privé).
– Il nous renseigne sur l’évolution, d’une année à l’autre, de la consommation à l’échelle nationale ou régionale.
– Mais pas d’informations sur la prescription, patients, pathologies, autoconsommation, observance.

  • Prescription et Utilisation du médicament :

-> L’observation peut se faire au niveau :

  • Du médecin : étude des motifs de consultation en rapport avec la prescription.
  • Des services hospitaliers : étude des motifs d’hospitalisations.
  • Caisses d’Assurance maladie (CNAS): prescriptions remboursées, maladies professionnelles, arrêts de travail, etc.
  • Pharmacies : étude de la dispensation prescription, autoconsommation.

-> Observation au niveau du consommateur :

  • Voies et moyens de se procurer les médicaments: prescription, autoconsommation.
  • Niveaux de perception de la maladie.
  • Recours à la médecine moderne et/ traditionnelle.
  • Niveau d’observance (déviance) de la prescription.

Cours du Dr Kirati – Faculté de Constantine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here