Mort subite chez l’adulte

0
3007

I- INTRODUCTION :

La mort peut poser des problèmes médico-légaux lorsqu’elle survient subitement, comme cette mort peut faire suite a une affection connue, elle peut survenir contre toute attente et en dehors de toute maladie préalable

La question qui se pose devant un tel décès est de savoir :
– Si cette mort est survenue naturellement
– Si cette mort est volontaire : suicide
– Si cette mort fait survenir une tierce personne : accident, homicide

II- DÉFINITION :

La mort subite est une mort naturelle dont l’agonie brève n’excède pas 15 minutes et qui emporte un sujet en bonne santé apparente

III- FACTEUR DE RISQUE :

– L’âge : ↑ avec l’âge surtout > 50 ans
– Sexe : ♂ > ♀
– Profession : fréquente chez les SDF ; PDG ; dirigeant et les personnes a grande responsabilité
– Nutrition : la dénutrition importante responsable de l’affaiblissement ; la grande obésité responsable de maladies cardio-vasculaire source de décès
– Saison : surtout hiver
– Activité : l’effort violent chez l’hypertendu ou le cardiaque
– Race : noire est la plus touchée
– Niveau socio-économique
– Émotion : peur, joie, douleur

IV- DIAGNOSTIC :

  • Interrogatoire : témoignage…
  • La levée du corps (scène de crime) : examen du lieu du cadavre
  • Autopsie : examen de tous les organes
  • Examen complémentaire

V- ÉTIOLOGIES :

1- Mort subite lésionnelle : Cause organique évidente incompatible avec la vie

2- Mort subite fonctionnelle avec état pathologique préexistant : lésion organique pouvant expliquer la mort mais pas le caractère soudain

Ex : athéromateux sans ischémie aigue visible et qui meurt a la suite d’une forte émotion ou effort

3- Mort subite fonctionnelle sans état pathologique préexistant : autopsie blanche (-) et tous les examens complémentaires reviennent négatifs

4- Mort subite avec inhibition : choc vagal

NB : zones réflexogènes : narines (épiglotte), larynx (sinus carotidien), épigastre, tympan, testicules, col de l’utérus