Os cubitus (ULNA)

0
1002

I- Introduction :

L’ulna forme avec le radius les deux os de Lavant bras. C’est l’os interne de l’avant-bras. Il est pair, long. Il s’articule en haut avec:
La trochlée de l’humérus Le pourtour de la tête radiale Il est articulé en bas avec :
Le condyle carpien.
La cavité sigmoïde du radius.

Mise en place :

  • En haut : l’extrémité la plus volumineuse
  • En avant : la grande échancrure articulaire de cette extrémité
  • En dehors : la petite échancrure articulaire de celle-ci

II- Anatomie descriptive :

L’ulna présente à décrire :
* Un corps ou diaphyse
* Deux extrémités ou épiphyses : proximale (supérieure) et distale (inférieure)

1- Corps ou diaphyse :

Trois faces : antérieure, postérieure et médiale.
Trois bords : antérieur, postérieur et latéral

* Les faces

Face antérieure :

Son calibre se réduit de haut en bas. Sur la majeure partie de la face antérieure de l’ulna s’insère le muscle fléchisseur profond des doigts (les 3/4 supérieurs) et sur la partie restante (1/4 inférieur) s’insère le muscle carré pronateur.

Face postérieure :

Mêmes aspects généraux pour la diaphyse, double et longue courbure. L’insertion du muscle fléchisseur nrofond des doigts déborde sur le bord interne, puis un peu sur la face postéro- inteme. Sur la postéro-exteme, quatre insertions successives de haut en bas :

  • muscle long abducteur du pouce
  • muscle court extenseur du pouce
  • muscle long extenseur du pouce
  • muscle extenseur propre de l’index.

Au dessus de ces quatre insertions, il y a une petite crête qui délimite l’insertion du muscle anconé (l’un des muscles épicondyliens).

Face médiale :

Donne insertion au muscle fléchisseur des doigts (fléchisseur commun profond des doigts)

* Les bords :

Bord antérieur :

Donne insertion au muscle fléchisseur des doigts (fléchisseur commun profond des doigts)

Bord postérieur :

Donne insertion aux muscles fléchisseur et extenseur ulnaire du carpe (cubital antérieur et cubital postérieur)

Bord latéral :

Donne insertion au muscle supinateur (court supinateur)

2- Épiphyses :

A- Épiphyse supérieure :

Elle se compose de deux prolongements, l’un horizontal (le processus coronoïde) et l’autre vertical (l’olécrane). Le tout forme un crochet qui répond à la trochlée humérale. L’olécrane et le processus coronoïde sont constitués de deux facettes concaves séparées par une crête, afin de répondre aux deux joues convexes de la trochlée humérale.

  • L’ulna possède sur la face externe du processus coronoïde, une facette radiale qui reçoit la circonférence de la tête radiale.

-Sur la face antérieure du processus coronoïde, s’insère le muscle brachial antérieur, ainsi que les muscles rond pronateur et fléchisseur superficiel des doigts.

  • La face postérieure de l’olécrane est marquée par deux crêtes obliques, qui confluent pour former la crête ulnaire. Le long de ces deux crêtes descendent les insertions des muscles du triceps brachial. Le long de la crête médiane descend l’insertion des muscles fléchisseur ulnaire du carpe (en dedans) et extenseur ulnaire du carpe (en dehors).

B- Épiphyse inférieure :

C’est la tête ulnaire. Elle s’articule seulement avec la facette ulnaire du radius. Elle est recouverte de cartilage et est prolongée en dedans par un processus styloïde

Cours du Pr BELHOULA – Faculté de Constantine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here