Vaccination et grossesse

0
93

I- INTRODUCTION :

La grossesse est une est une période favorable à l’information sur la vaccination de la femme et de son entourage

La vaccination est un acte médical qui se fait avant, pendant la grossesse ou dans le post partum.

II- OBJECTIFS DE LA VACCINATION :

  • Protéger la femme enceinte dont l’immunité est modifiée pendant la grossesse
  • Protéger le foetus d’éventuelles foetopathies infectieuses et de complications obstétricales
  • Conférer une immunité au nouveau-né la plupart des vaccins sont non immunogène dans les premiers mois de la vie (sauf VHB et BCG)

III- RISQUES DE LA VACCINATION AU COURS DE LA GROSSESSE :

  • Pour la femme : risques des vaccins en général
  • Pour le foetus : risque tératogène pour les vaccins vivants
  • Pour le nouveau-né : risque d’interaction avec les vaccinations au cours des premiers mois de la vie.

IV- DIFFÉRENTS VACCINS ET GROSSESSE :

A- RUBÉOLE :

  • Contre-indiqué en cas de grossesse
  • En cas de vaccination accidentelle en cas de grossesse : aucune foetopathie rapportées, pas d’indications à f IMG juste une surveillance échographique
  • Vaccination de rattrapage en post partum
  • Vaccination sous contraception pendant 2 mois

B- VARICELLE :

  • En cas de femme enceinte non immunisée,Igpolyvalentes.
  • Vaccination post exposition : contre-indiquée pendant la grossesse
  • En pré-conceptionnel : vaccination des femmes non immunisées avec contraception pendant 2 mois.

C- ROUGEOLE :

  • En cas d’éruption chez une femme enceinte non immunisée : administration d’ig polyvalentes
  • Vaccin déconseillé

D- HÉPATITE B :

Vaccin composé d’antigènes de surface donc pas de pouvoir inféctant, la vaccination est alors possible au cours de la grossesse.

E- TETANOS :

Vaccin composé d’anatoxine tétanique

Vaccination possible au cours de la grossesse ou en cours d’allaitement.

F- COQUELUCHE:

Vaccin acelullaire composé d’antigènes bactériens recommandé aux états unis à partir de la 20ème semaine.

G- GRIPPE :

Le risque maternel : morbidité et mortalité augmentée

Risque obstétrical : ABRT, MAP ou accouchement prématuré, RCIU

Risque foetal : non tératogène

Risque néonatal : pas de vaccination possible des nouveau-nées de moins de 6 mois avec mortalité et morbidité élevé en cas de grippe chez le nouveau-né.

V- VACCINATION ET ALLAITEMENT :

L’allaitement ne modifie pas la réponse immunitaire maternelle aux vaccins Hormis la fièvre jaune, toutes les vaccinations sont possibles dans le post-partum.

Cours du Dr A. ABES – Faculté de Constantine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here